#Risque, Regulation & Reporting

7 groupes bancaires sur 15 pays en conformité avec la DSP2 grâce à la DxP de SBS

Mar 27, 2019
Sopra Banking Software

Paris, le 27 Mars 2019 – Alors que 41 % des banques d’Europe ne sont pas en conformité avec les exigences de la DSP2 (deuxième directive européenne sur les services de paiement), Sopra Banking Software, global leader in digital banking and financing software, annonce aujourd’hui avoir accompagné, avec succès, 7 groupes bancaires sur 15 pays dans la première étape de cette mise en conformité.

En effet, le 14 Mars 2019 était la date réglementaire limite pour documenter les API standards* permettant à des fintechs et autres tiers de confiances d’accéder aux comptes de paiement des banques autrement qu’en « screen scrapping* » de leurs sites web. L’autre objectif était de mettre à disposition des environnements de tests dits « sandboxes » permettant aux fintechs de commencer à expérimenter les APIs et les données de tests mis en place par les banques.

Grâce à sa DxP (Digital eXperience Platform), Sopra Banking Software a permis de mettre en production les « sandboxes » règlementaires dans 7 groupes bancaires sur 15 pays respectant ainsi cette première étape de mise en conformité dans différents pays européens (notamment en France, Allemagne, Italie, Espagne au Portugal, aux Pays Bas et en Belgique).

Cette première étape était cruciale pour permettre aux banques d’être opérationnelles le 14 septembre prochain, date finale de la mise en conformité vers la nouvelle directive européenne.

*DSP2 :

La directive DSP2 oblige les banques à fournir l’accès aux données de leurs clients, avec l’accord de ces derniers, à des acteurs tiers, initiateurs de services de paiement et prestataires de services d’informations sur les comptes (les « agrégateurs »). Elle garantit une plus forte sécurité des paiements sur le marché européen et permet aux banques d’offrir un service bancaire conforme aux nouvelles technologies basées sur le système des API.

*Screen scrapping :

La technique du « screen scrapping » ou encore capture de données d’écran, repose sur la révélation par l’utilisateur de son login et mot de passe pour accéder à ses comptes en ligne. Elle est jugée dangereuse pour la protection des données et est moins sécurisée que la technique des API.

*API :

Une API (Application Program Interface) est dotée d’une documentation du code utilisé qui explique explique comment le code fonctionne et comment contribuer au projet. Cette documentation est  importante pour bien intégrer l’API d’une autre plateforme.

À propos de Sopra Banking Software 

Avec ses 4300 experts, un chiffre d’affaires 2018 de 373,7 millions d’euros et l’un des portefeuilles de solutions et de services les plus complets du marché, Sopra Banking Software est de longue date le partenaire de confiance de plus de 800 banques dans 70 pays. Son savoir-faire sans égal lui permet de répondre aux besoins d’innovation comme de développement de banques et institutions financières de toute taille et activité. Sopra Banking Software est une filiale du groupe Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique. Avec plus de 44 000 collaborateurs, ce dernier affiche un chiffre d’affaires 2018 de 4,1 milliard d’euros.

Pour plus d’informations, vous pouvez suivre le compte twitter  @SopraBanking ou consulter le site www.soprabanking.com

Contacts presse:

Sopra Banking Software: Coralie GHNASSIA, +33 (0)6 77 04 66 25, [email protected]
Burson Cohn & Wolfe (BCW): Thibaut SALVES, +33 (0)6 26 39 83 71, [email protected]